Histoire de bancs

M. Cayrel, directeur du lycée  Sainte-Sophie et collège Saint Antoine, a demandé à l’atelier bois de fabriquer trois bancs semblables à ceux déjà dans la chapelle de l’établissement.L’équipe est donc venue sur place pour voir ce qu’il fallait réaliser et prendre les différentes mesures.

Puis direction la scierie de Wassigny pour charger une première série de plateaux . Bien évidemment les bancs seront réalisés en chêne.

Les différents plateaux ont été délignés, c’est-à-dire qu’on a enlevé l’écorce et la partie non utilisable du bois appelée aubier.

Ensuite ces planches brutes ont été passées à la dégauchisseuse puis à la raboteuse de façon à obtenir des planches bien planes avec les épaisseurs nécessaires pour les côtés d’une part, l’assise et le dossier d’autre part.

Ci dessous, un morceau de chêne brut, un morceau travaillé

Les panneaux des

côtés sont découpés à la scie à ruban.

Après un long travail de dégauchissage, rabotage et découpe, voici un aperçu des pièces nécessaires .

Sur les panneaux des côtés viennent s’insérer des « jambes » qui soutiendront l’assise. Réalisation des pièces, puis des « encoches », on parle de mortaises avec une mortaiseuse. Certaines de ces mortaises ont été également réalisées à la main de façon traditionnelle.

Ensuite on réalise les mortaises dans lesquelles viendront s’encastrer le dossier et l’assise. Cette fois on utilise un outil électroportatif appelé défonceuse.

 

Pour réaliser l’assise on utilise deux planches que l’on assemble avec languette puis le tout est collé et serré à l’aide de serre-joints, et dans un atelier il en faut beaucoup.

 La colle, une fois sèche est grattée, et les différentes pièces sont poncées, on finit avec un racloir d’ébéniste.

Dans le même temps le dossier est mis à la bonne longueur, de même que les autres pièces. On réalise la partie mâle qui viendra s’encastrer dans la mortaise et qu’on appelle le tenon. On ajuste ensuite et pour cela utilise différents rabots

On peut alors procéder à un premier montage, dit montage à blanc.

Les derniers ajustements sont faits. Le meuble peut maintenant être assemblé et collé.

Puis les arêtes sont poncées.

Et le banc reçoit deux couches de vernis.

Voilà, la livraison est prévue bientôt .....

.... Ah oui, c'est vrai, il y a encore deux bancs à assembler ....

Nos Coordonnées

Tel. 03 23 07 17 19

14 rue de la république
02110 Bohain en Vermandois

Contactez Nous